Nos conseils pour louer plus facilement votre logement à un étudiant

Vous êtes propriétaire d’un logement et vous êtes idéalement à la recherche d’un étudiant pour louer votre bien à la rentrée ? 

Pour vous aider à toucher et séduire plus facilement un étudiant, notre équipe vous donne quelques conseils. Mais avant toute chose, commencez par vous posez les bonnes questions : Comment rendre visible mon annonce ? Comment me différencier des autres logements ? Comment 

Multi-diffusez votre annonce 

Peut importe ce que vous vendez, les fondements de base du commerce, c’est de pouvoir toucher votre cible. Ici en l’occurrence, votre cible est jeune et étudiante alors adaptez vous à elle. Au-delà des plateformes locatives ou des sites de recherches traditionnels, diffusez vos annonces sur d’autres supports, que les étudiants utilisent ou pour lesquels ils sont davantage sensibles comme : 

  • Les réseaux sociaux
  • Facebook marketplace 
  • Les groupes facebook étudiants de la ville en question
  • les applications ou plateformes telles que Pandaloc  

Proposez un logement meublé

Qui dit étudiant dit pas ou peu de ressources. L’accès au logement conditionne bien souvent l’accès aux études. En plus de devoir chercher un logement, l’étudiant peut se retrouver en situation de devoir le meubler, cette tâche peut s’avérer davantage complexe. Certain(e)s se retrouvent dans l’obligation de devoir voyager souvent loin de chez eux et un déménagement peut rapidement devenir insurmontable.

 Quoi de plus serein pour lui que n’avoir seulement qu’à poser ses bagages et son matériel scolaire. Proposer un logement meublé s’avère être un vrai avantage différenciant. 

Proposez une annonce attractive

Tentez de vous démarquer. Pour attirer l’œil de votre futur locataire, faites le nécessaire pour qu’il ait envie de cliquer sur votre annonce. 

Les gens passent seulement quelques secondes sur une annonce et vous devez tenter de convertir ce temps efficacement. Pour l’inciter à cliquer sur votre annonce, il faut idéalement que celle-ci remplisse quelques codes. 

  • Un titre accrocheur et attractif. Mettez dans le titre un ou des arguments attractifs comme : belle vue, calme, refait à neuf.. 
  • Une description complète du logement. Mentionnez y tout ce qui vous semble pertinent 
  • Des belles photos : Découvrez nos conseils pour réaliser de bonnes photos
  • L’accroche de votre annonce est également primordiale 

Tous ces éléments doivent entraîner le coup de cœur auprès des locataires potentiels et représentent surtout un bon moyen de vous différencier.

Soyez actifs et réactifs 

Si vous avez décidé de trouver vous-même le bon locataire pour votre logement, il va vous falloir être actif et réactif. En effet, vous ciblez de jeunes étudiants généralement actifs digitalement et pour qui tout doit aller vite. Nous vous encourageons donc à jouer pleinement le jeu. Tenez vous prêts à répondre aux questions et craintes que pourraient se poser vos futurs locataires. Organisez-vous afin de pouvoir répondre rapidement aux messages, appels et aux mails. Dans le même registre organisez vous pour être disponible pour des visites (parfois même digitales)… Si votre logement correspond aux critères de base d’un étudiant, vous devriez normalement recevoir un nombre important de candidatures et tout cela va vous prendre du temps. Prenez en conscience. 

Listez avec précision l’ensemble des éléments que doivent comporter le dossier d’un étudiant.  

Votre objectif doit être d’instaurer une relation de confiance entre vous et votre futur locataire. S’ il vous montre patte blanche, vous allez naturellement être plus serein. Afin de vous rassurer et de vous faire gagner du temps, à lui comme à vous, mentionnez avec précision les éléments que vous jugez indispensables dans la composition de son dossier. N’oubliez pas non plus qu’il reste étudiant et que ses garanties financières sont sans doute limitées. Cependant, ce dernier doit être en mesure de vous présenter un dossier solide pour vous éviter des impayés de loyers ou tout autre désagrément. Demandez les éléments suivants :

  1. un justificatif d’identité;
  2. le derniers avis d’imposition (de lui et de son garant)
  3. les derniers bulletins de salaire (généralement 3 derniers) 
  4. un justificatif de domicile
  5. Un justificatif de scolarité
  6. un contrat de travail ou un contrat de stage (s’il est en stage ou alternance par exemple)
  7. un extrait de KBIS si son garant est chef d’entreprise 
  8. À vous de juger… 

Voilà, après ces quelques conseils, vous n’avez plus qu’à louer votre logement. Voici nos conseils sur le sujet : Pourquoi louer à des étudiants est moins risqué ?

Un commentaire

Laisser un commentaire