Panda idées #1 – Time to build

Cher.e.s ami.e.s,

J’inaugure sur notre blog les Panda idées 🐼. Désormais, chaque semaine, je partage avec vous l’humeur du moment avec des informations, articles ou livres qui m’ont intéressés. J’espère vous faire gagner du temps en les découvrant ici et en les synthétisant pour vous. Nous parlerons de proptech & fintech et de tech en général, d’entrepreneuriat, d’immobilier et de quelques unes de mes marottes personnelles.

Si un point vous interpelle, la discussion est ouverte dans les commentaires. Vous pouvez aussi me contacter sur Linkedin ou me suivre sur Twitter.

Proptech / Fintech 🧑‍💻

Lydia annonce une levée de fonds de 72 millions d’euros. 👉 FinTech : Lydia lève 72 millions d’euros auprès d’Accel et Tencent

Objectif : bâtir « le PayPal de la nouvelle génération mobile » et « la première super-application financière en Europe » : Woua ! Lydia va notamment s’appuyer sur l’open-banking (grâce à un partenariat avec Tink, la technologie d’open-banking que Pandaloc utilise aussi).


Paul Graham célèbre le succès de Airbnb, né il y a 13 ans (AirBedandBreakfast.com à l’époque). Quel incroyable chemin parcouru depuis tout ce temps, jusqu’à la crise du Covid-19 puis son entrée en bourse jeudi dernier.

Paul Graham explique « what was special about Airbnb » dans 👉 The Airbnbs.

  • What was special about the Airbnbs was how earnest they were. They did nothing half-way.
  • We didn’t even like the idea that much. Nor did users, at that stage; they had no growth. But the founders seemed so full of energy that it was impossible not to like them.
  • No one ever worked harder during YCombinator than the Airbnbs did. 
  • Any normal person would have given up already. They’d been funding the company with credit cards. They had a binder full of credit cards they’d maxed out. (moi : 😳😱🙅🏼‍♂️)
  • One thing that’s clear is that they weren’t doing this just for the money. As a money-making scheme, this was pretty lousy: a year’s work and all they had to show for it was a binder full of maxed-out credit cards.
  • They knew that once people tried staying in what is now called “an airbnb,” they would also realize that this was the future. But only if they tried it, and they weren’t. That was the problem during Y Combinator: to get growth started.
  • The way to get growth started in something like Airbnb is to focus on the hottest subset of the market. If you can get growth started there, it will spread to the rest. When I asked the Airbnbs where there was most demand, they knew from searches: New York City. So they focused on New York. 

Entreprendre 🚀

L’année 2020 touche à sa fin. Beaucoup d’encre a coulé sur les conséquences à tirer, le fameux « monde d’après ». Je trouve intéressant de ressortir cet article publié dès avril par Marc Andreessen : 👉 « Its time to build »

  • Every Western institution was unprepared for the coronavirus pandemic.
  • The problem runs deeper than your favorite political opponent.
  • That is a failure of action, and specifically our widespread inability to build.
  • We see this today with the things we urgently need but don’t have : tests, ventilators, negative pressure rooms, ICU beds, masks, eye shields, and medical gowns.
  • Why do we not have these things? Medical equipment and financial conduits involve no rocket science whatsoever.
  • We could have these things but we chose not to — specifically we chose not to have the mechanisms, the factories, the systems to make these things. We chose not to build.
  • You don’t just see this smug complacency, this satisfaction with the status quo and the unwillingness to build, in the pandemic, or in healthcare generally. You see it throughout Western life, and specifically throughout American life.
  • We should have gleaming skyscrapers and spectacular living environments in all our best cities at levels way beyond what we have now; where are they?
  • Contrary to conventional wisdom, American manufacturing output is higher than ever, but why has so much manufacturing been offshored to places with cheaper manual labor? We know how to build highly automated factories. 
  • Is the problem money? That seems hard to believe when we have the money to wage endless wars in the Middle East and repeatedly bail out incumbent banks, airlines, and carmakers.
  • The problem is desire. 
  • Building is how we reboot the American dream. The things we build in huge quantities, like computers and TVs, drop rapidly in price. The things we don’t, like housing, schools, and hospitals, skyrocket in price.
  • We need to demand more of our political leaders, of our CEOs, our entrepreneurs, our investors. We need to demand more of our culture, of our society. 
  • To everyone around us, we should be asking the question, what are you building?

Immobilier 🏠

Depuis le 15 décembre, les visites immobilières sont de nouveau autorisées. LeProDuLogement fait l’éclairage sur le protocole sanitaire pour les visites dans le cadre d’une location entre particuliers 👉 Visites immobilières : quel protocole sanitaire pour les particuliers ?

En résumé si vous respectez ces 10 recommandations vous êtes ok :

  1. Organisez des visites virtuelles.
  2. Sélectionnez les dossiers en amont grâce à Pandaloc.
  3. Donnez un « bon pour visite » et un email avec les règles de la visite.
  4. Jamais plus de 2 personnes dans le logement.
  5. Respectez les gestes barrières (masques, gel et distance).
  6. Espacezr les visites, 1 par demie journée.
  7. 30 minutes max par visite.
  8. Aérez 15 minutes avant chaque visite.
  9. Annulez la visite en cas de symptômes.
  10. Évitez de visiter des logements occupés par des habitants.

Avec la crise, l’inquiétude monte chez les propriétaires qui louent un logement: seront-ils payés ? 👉 Des impayés de loyers stables, mais des signaux inquiétants

  • Pour l’heure, les données sont plutôt rassurantes. Le nombre de ménages en situation d’impayés est stable selon l’Observatoire des impayés et des charges
  • Signe inquiétant cependant : en novembre, 13 % des propriétaires privés ont été contactés par leur locataire au sujet du paiement du loyer – sans pour autant arrêter de le régler – , selon un sondage mené par l’Union Nationale des Propriétaires Immobilier (UNPI).
  • En conclusion, les locataires en difficulté s’inquiètent, comme les bailleurs, mais le système tient bon pour l’instant grâce aux « amortisseurs sociaux ».

L’important, ce n’est pas la chute…


L’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL) a lancé un simulateur qui vous dit si votre investissement locatif sera rentable (ou pas) 👉 Outil de calcul – Investissement locatif ou mise en location d’un logement vacant

Coup de patte personnel 🐼 🐾

Il y a 5 ans, le 12 décembre 2015, 183 pays du monde entier signaient l’Accord de Paris sur le climat 🌍🔥.

OK, et aujourd’hui ?

Un rapport de l’ONU mesure l’écart entre les objectifs de l’Accord de Paris et la production de charbon, de pétrole et de gaz prévue par les pays. Je pense que nous sommes en droit de demander des comptes à nos gouvernements sur ce sujet vital (en plus de changer nos comportements). 👉 Les gouvernements du monde entier doivent réduire la production de combustibles fossiles de 6 % par an pour limiter un réchauffement mondial.

  • Les pays prévoient d’augmenter leur production de combustibles fossiles au cours de la prochaine décennie, alors même que les recherches montrent que le monde doit diminuer sa production de 6 % par an afin de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C.
  • À ce jour, les gouvernements du G20 ont engagé plus de 230 milliards de dollars des États-Unis dans le cadre de mesures COVID-19 en faveur des secteurs responsables de la production et de la consommation de combustibles fossiles, soit bien plus que pour l’énergie propre (environ 150 milliards de dollars des États-Unis).
  • « Ce rapport met en lumière la manière dont l’action des gouvernements risque, dans de nombreux cas, de nous enfermer dans des filières d’énergie fossile. Et il présente des possibilités autres, offre des solutions et des exemples pour dépasser la production de charbon, de pétrole et de gaz », affirme le directeur exécutif de SEI (Institut de l’environnement de Stockholm), Måns Nilsson. « Il est temps d’imaginer et de planifier un avenir meilleur ».

L’important, ce n’est pas la chute…

Voilà, c’est déjà fini. Si je ne vous revois pas d’ici là : je vous souhaite un excellente fin d’année 2020 (il était grand temps qu’elle se termine !).

N’hésitez pas à me contacter sur Linkedin ou me suivre sur Twitter.

Laisser un commentaire