Tableau de bord immobilier locatif janvier

Tableau de bord de l’immobilier locatif – Janvier 2022

Partager l'article :

Des crédits immobiliers stables au plus bas

Selon le baromètre Observatoire Crédit Logement CSA, au quatrième trimestre 2021, le taux moyen de crédit immobilier s’est stabilisé à 1,05%, largement inférieur à l’inflation. Du jamais-vu depuis les années 50. La durée moyenne s’est encore prolongée pour atteindre 237 mois, soit 4 mois de plus que le troisième semestre et six ans de plus qu’il y’a 20 ans !

En 2021, grâce aux taux bas, la capacité des ménages s’est encore accrue malgré la crise sanitaire. Les dernières déclarations de la Banque Centrale Européenne montre une volonté de maintenir la stratégie monétaire actuelle aussi longtemps que possible pour maintenir un taux d’inflation aux alentours de 2%. Ce qui devrait garder les taux bas pour les mois à venir et la même capacité des ménages à acheter.

Les règles d’octroi appliquées par les banques

Depuis le 1er janvier, les banques sont dans l’obligation d’appliquer les nouvelles règles du HCSF sous peine d’être sanctionnées : un taux d’endettement maximal de 35% de revenus mensuels, sur une durée de 25 ans maximum. Une marge de 20% est accordée aux banques pour favoriser les ménages qui achètent pour la première fois leur résidence principale. Malheureusement, les investisseurs ne font pas partis de ces exceptions.

Cependant, cela ne devrait pas avoir un impact sur l’octroi de demandes de crédits puisque les banques prenaient déjà en compte les recommandations du HSCF en 2021 avant même qu’elles deviennent obligatoires.

Des prix immobiliers en baisse dans la capitale

Selon la dernière étude publiée par Meilleurs Agents, les prix parisiens sont en baisse en moyenne de 1,7% dans tous les quartiers en 2021. Le 4ème arrondissement est le seul arrondissement qui fait exception avec une hausse de 0,3% en un an. Le 3e arrondissement enregistre la plus forte baisse de 3,3% en un an.

En Île-de-France, les prix immobiliers augmentent. La Seine-et-Marne et le Val-D’Oise sont les gagnantes avec une hausse de 6.5% en un an, suivies par Essonne (+4,8%), Yvelines (+3,6%), Val-de-Marne (+3%), Haut-de-Seine (+2,4%), Seine-Saint-Denis (+0,8%).

Des prix immobiliers en hausse dans toute la France

A l’exception de Paris, les prix grimpent dans toutes les grandes villes de France en un an malgré la pandémie. Nantes (+6,7%), Marseille (+6,5%) et Nice (+5,5%) sont en tête de la croissance.

France Rénov officiellement lancé

Lancée jeudi 13 janvier 2022, la plateforme France Rénov’ a pour mission d’aider les Français à réaliser des travaux de rénovation énergétique de leurs logements : travaux d’aération de toiture, de chauffage, d’isolation. La plateforme simplifie les démarches et vous permet de bénéficier d’une aide allant jusqu’à 30 000 euros.

Partager l'article :

Un commentaire

Laisser un commentaire