6 questions à se poser avant de choisir son logement

Quand on cherche un appartement ou une maison, on rêve tous du coup de cœur. Mais pour le trouver, mieux vaut être au clair sur ses critères. Nous avons interviewé Léonard Jenn de Supperimmo pour nous donner ses critères.

Voici sa petite check-list des questions à se poser pour orienter sa recherche et être sûr de ne pas regretter son achat. 

Quel est mon budget ? 

C’est le premier conseil donné par tous les professionnels de l’immobilier. Avant de commencer ses recherches, il est indispensable de connaître son budget. 

Les simulations de prêts en ligne permettent de se faire une première idée mais il est nécessaire de sécuriser son plan de financement en prenant rendez-vous avec une ou plusieurs banques. N’hésitez pas à recourir à un courtier. Leurs services ont un coût mais ils vous permettent de gagner du temps et de négocier un meilleur taux, pour le prêt comme pour l’assurance. 

Si vous recherchez dans un secteur où les biens partent vite, essayez d’obtenir un accord de principe de la banque. Il vous permettra de vous positionner rapidement et de rassurer les vendeurs. 

Quel est l’emplacement idéal ? 

En matière d’immobilier, l’emplacement est roi. Hypercentre, village de campagne ou zone pavillonnaire, cela dépend de vos aspirations et de votre projet de vie. Mais aussi de vos besoins et de ceux de votre famille. Les transports, les commerces, les écoles, la durée du trajet pour vous rendre au travail, à la gym ou chez vos proches ont également leur importance. 

Pour trouver l’adresse faite pour vous, le mieux est encore de faire des repérages. Profitez des visites pour flâner dans les environs et n’hésitez pas à partir à la découverte des différents quartiers. 

Vous avez trouvé la rue de vos rêves ? Avant de signer, assurez-vous tout de même que celle-ci ne se situe pas dans une zone inondable et vérifiez sur le plan d’urbanisme les projets prévus. Il serait dommage que la future ligne TGV passe au fond de votre jardin…

Acheter dans le neuf ou dans l’ancien ? 

Décider d’emménager dans un bien neuf ou de s’installer dans un appartement ancien dépend de vos goûts personnels. Si votre cœur balance, certaines caractéristiques peuvent vous aider à vous décider. Voici quelques exemples d’appartements neufs dans la région Île-de-France.

Les logements anciens sont moins chers à l’achat au mètre carré. Ils sont logiquement plus nombreux dans les centres historiques ou dans les villages pittoresques. Les logements neufs sont eux conçus pour répondre aux modes de vie contemporains. Ils intègrent souvent des espaces extérieurs et vous bénéficiez des dernières normes en matière d’isolation thermique et phonique. Autre avantage : les frais de notaires sont seulement de 2 à 3% contre 7 à 8% dans l’ancien. 

Vous avez envie d’un logement qui vous ressemble ? L’ancien comme le neuf s’y prêtent. Dans le premier cas, vous pourrez effectuer ou faire réaliser les travaux que vous souhaitez. Dans le second, vous pourrez choisir les finitions des murs et des sols et même demander des modifications dans la configuration des lieux. 

Quel logement correspond à mes besoins ? 

Tous les acquéreurs ou presque rêvent d’une suite parentale, d’une chambre d’amis et d’un bureau. Mais ces prestations ne rentrent pas dans tous les budgets. 

Définissez le type de bien qui vous correspond en fonction de la composition de votre famille, de vos projets de vie mais aussi de vos habitudes. Si un jardin pour votre chien est un élément indispensable, en est-il de même pour la buanderie et les WC séparés ? 

Combien ce logement peut-il me coûter chaque année ? 

En plus du crédit et de son assurance, devenir propriétaire nécessite de supporter d’autres charges financières comme les charges de copropriétés, la taxe foncière ou la taxe d’enlèvement des ordures ménagères

Afin de ne pas être en difficulté et de conserver votre qualité de vie, n’oubliez pas de les prendre en compte lorsque vous établissez votre capacité de remboursement et votre budget. 

Quels sont les points rédhibitoires ? 

Enfin, prenez le temps de lister ce que vous ne voulez absolument pas, surtout si vous achetez à deux. Dernier étage sans ascenseur, vis-à-vis ou vue sur le cimetière sont pour certains des repoussoirs. En éliminant ces annonces dès le départ, vous économiserez votre temps et éviterez les cas de conscience ! 

Par ailleurs, si vous cherchez un architecte pour votre projet immobilier, c’est par ici.

Laisser un commentaire