Tableau de bord de l’immobilier locatif – Mars 2021

Crédits immobiliers : du jamais vu 😲

Les taux n’ont jamais été aussi bas dans le marché de l’immobilier. Ce niveau n’avait été atteint qu’une seule fois dans l’histoire, en décembre 2019. En Mars, le taux moyen atteint 1,11% avec une moyenne de 1,13% pour une durée de prêt de 231 mois au premier trimestre 2021, selon le baromètre Observatoire Crédit Logement CSA. Si l’on regarde plus en détail, le taux moyen sur 20 ans et 25 ans dépassent les minimums atteint fin 2019 soit 1,01% sur 20 ans contre 1,05% fin 2019 et 1,23% sur 25 ans contre 1,31% fin 2019. Sur 15 ans, le taux se rapproche du minima observé en décembre 2019 soit 0,89% contre 0,88%. Le graphique ci-dessous créé par BFM immo montre la tendance à la baisse des crédits depuis 2007.

Les prix du marché immobilier qui baissent, des loyers qui reculent ↘️

Depuis le début de la crise, la flambée des prix immobiliers a cessé dans la capitale. Selon Paul, un agent immobilier situé au centre de Paris, ce n’est que le début d’une tendance de prix inversée. « Pour l’instant, les gens ne se rendent pas encore compte de la gravité de la situation car ils sont enfermés chez eux. Les prix du marché immobilier sont déjà en train de chuter. D’une part, les locataires en place ont commencé à demander une baisse de loyer, et d’autre part, les propriétaires ont du mal à vendre ou à louer leur logement. » Dans la capitale, le nombre d’annonces pour des biens immobiliers à vendre ou à louer a explosé. Selon Isabelle Rey Lefebvre, journaliste pour Le Monde, 35 % des parisiens veulent quitter Paris pour vivre en petite et grande couronne ou en province accessible. En revanche, dans certaines villes françaises comme Nantes, les prix de l’immobilier ont encore bondi. Il s’agit surtout de maisons avec jardin qui se vendent plus cher et en moins de temps.

Des disparités selon les quartiers 📍

Selon une étude de Yanport, qui s’appuie sur des méthodes de machine learning avancées pour évaluer les marges de négociation des prix immobiliers dans cinq grandes villes françaises, il existe des disparités importantes entre quartiers. A Lyon, les meilleures opportunités de négociation se situe dans le 5e, 8e et 9e arrondissements allant jusqu’à 12,4% de marge de négociation. A Marseille, les marges de négociation peuvent monter jusqu’à 10% dans les 14e, 15e et 16e arrondissements. Sans surprise, Paris est la ville où les marges de négociation sont les plus faibles, néanmoins, il existe des quartiers dans les 1er et 8e arrondissements, le 18e ou encore le 13e où les marges atteignent 4%.

Immobilier – Attention aux loueurs en meublé ⚠️

Une nouvelle règle apparaît dans la dernière loi de financement de la Sécurité Sociale (LFSS) en 2021, que les loueurs en meublé non-professionnel (LMNP) ne doivent pas négliger. Cette règle a pour objectif d’alléger les conditions pour devenir loueur en meublé professionnel (LMP). Désormais, pour bénéficier du statut du loueur en meublé professionnel, il n’est plus obligatoire de s’inscrire au registre du commerce et des sociétés (RCS). Cette condition étant supprimée, cela affecte également les LMNP. Ils peuvent désormais automatiquement basculer, sans même parfois le savoir, du statut de LMNP au statut de LMP dès lors que les conditions de LMNP ne sont plus respectées.

Retrouvez le tableau de bord de février.

Un commentaire

Laisser un commentaire