La note Pandaloc

La première fonctionnalité de Pandaloc c’est : louer en un éclair.

Avant Pandaloc, les propriétaires devaient lire et comparer les fameux « dossiers de location ». Pour le dossier d’un couple de 2 personnes et leurs garants, comptez en moyenne 50 pages et 30 minutes d’analyse.

Pandaloc permet d’accélérer énormément ce processus et la note joue un rôle important. En effet, chaque candidature est notée. Les notes permettent de faire un classement rapide. Ensuite, bien sûr, les propriétaires et les locataires doivent se mettre d’accord, et le feeling va beaucoup jouer aussi. Mais en amont, il auront gagné beaucoup de temps.

Je ne vais pas vous révéler la formule précise de l’algorithme de la note Pandaloc pour 2 raisons. Tout d’abord, nous ne souhaitons pas que quelqu’un de mal intentionné essaient de répondre de façon insincère pour déclencher une bonne note. Ensuite et surtout parce que nous faisons évoluer régulièrement l’algorithme de notation afin de le perfectionner.

Je peux quand même vous dévoiler les principes qui nous guident et qui vous permettront de comprendre pourquoi telle note a été attribuée à une candidature.

Les éléments qui jouent sur la note sont les suivants :

  • le revenu et son adéquation avec le loyer,
  • les informations optionnelles fournies,
  • les certifications ajoutées.

Le revenu

Le revenu est pris en compte de façon relative, par rapport au loyer. Prenons, par exemple, un.e locataire qui gagne 3 000 euros par mois.

Exemple de la candidature pour un logement dont le loyer est de 750 euros : le.la locataire gagne 4 fois le loyer. Dans ce cas, sa note sera sans doute élevée.

Autre exemple, la candidature pour un logement dont le loyer est de 1 500 euros : le.la locataire ne gagne plus que 2 fois le loyer. Cela ne respecte pas la règle de saine gestion budgétaire : le loyer ne doit pas dépasser un tiers des revenus. Il est peut-être préférable pour tout le monde de ne pas faire cette location si cela doit occasionner des difficultés à payer le loyer. Dans ce cas, la note sera plus faible.

En revanche, le revenu n’est pas pris en compte de façon absolue. Un.e locataire qui gagne 20 000 euros par mois n’aura pas forcément une meilleure note qu’un.e locataire qui gagne 3 000 euros par mois. Encore une fois, ce qui prime, c’est l’adéquation avec le loyer.

Les informations optionnelles

Pandaloc permet aux locataires de donner des informations optionnelles. Nous nous concentrons sur les informations qui donnent de la valeur à leurs candidatures.

  • La bio permet d’expliquer son projet, son profil, ses motivations. C’est un élément important pour créer du lien avec les propriétaires et pour expliquer sa situation au delà des chiffres.
  • Les coordonnées de l’ancien bailleur permettent aux propriétaires de prendre des références.

Chers locataires, ne négligez pas ces informations. Elles peuvent faire une vraie différence.

Les certifications

Pandaloc permet d’ajouter à son dossier de location plusieurs certifications.

Les certifications Pandaloc jouent un rôle important. Elles peuvent faire passer une candidature de moyen à excellent.

En effet, c’est logique : la candidature d’un.e locataire qui déclare gagner 2 000 euros par mois et ajoute à ses déclarations des certifications aura plus de poids qu’un.e locataire qui déclare gagner 2 500 euros par mois mais sans aucune certification.

La situation professionnelle

La note Pandaloc ne tient pas du tout compte de la situation professionnelle, du type d’activité ou de contrat de travail.

Nous considérons que avoir un CDI hors période d’essai ou être fonctionnaire ne doit pas rapporter de points.

En effet, d’une part, nous avons constaté que cela relève des préférences des propriétaires. Beaucoup de propriétaires préfèrent les locataires qui ont une situation salariée ultra stable. Mais d’autres propriétaires, à l’inverse, privilégient les profils atypiques, les entrepreneurs, ou même les personnes qui ont besoin d’un coup de pouce.

D’autre part, du strict point de vue de la gestion du risque, le statut CDI hors période d’essai ou fonctionnaire ne prémunit pas contre des problèmes de paiement des loyers. Les fonctionnaires sont ainsi l’une des catégories socio-professionnelles les plus exposées au surendettement parce que la stabilité de leurs revenus en fait une cible idéale pour les organismes de crédit.

Le monde du travail change et il y a de plus en plus de freelances : ils sont 1 million en France actuellement, +150 % en 10 ans. J’ai été moi-même freelance pendant 15 ans et j’ai eu du mal à louer mon premier logement. Pourtant, les travailleurs indépendants ont souvent un comportement financier prudent, justement parce qu’ils savent qu’ils ne peuvent pas compter sur la « rente » d’un contrat CDI ou fonctionnaire. Il serait dommage pour les propriétaires de ne pas avoir de visibilité sur leurs candidatures lorsqu’elles sont de qualité.

Enfin, il s’agit d’un parti pris à la fois moral et réaliste de la part de Pandaloc. Les locataires sont plus jeunes que la moyenne, donc ils sont plus enclins à être en situation encore instable (CDD, période d’essai, intérim…). Il serait injuste et contre productif de les défavoriser.

L’échelle de notation

Les notes sont établies sur une échelle de 1 à 10.

Les candidatures notées 1 à 4 sont « faibles ». Cela arrive en particulier lorsque l’un de ces cas se produit ou se cumulent :

  • revenu insuffisant pour couvrir le paiement du loyer,
  • peu ou pas d’informations optionnelles,
  • aucune certification.

Les candidatures notées 5 et 6 sont « moyennes ». Cela arrive en particulier lorsque l’un de ces cas se produit ou se cumulent :

  • revenu suffisant pour couvrir le paiement du loyer,
  • quelques informations optionnelles,
  • aucune certification ou une seule.

Les candidatures notées 7 et 8 sont « bonnes ». Cela arrive en particulier lorsque l’un de ces cas se produit ou se cumulent :

  • revenu suffisant voire largement suffisant pour couvrir le paiement du loyer,
  • beaucoup d’informations optionnelles,
  • au moins une certification.

Les candidatures notées 9 et 10 sont « excellentes ». Cela arrive en particulier lorsque l’un de ces cas se produit ou se cumulent :

  • revenu suffisant voire largement suffisant pour couvrir le paiement du loyer,
  • le maximum d’informations optionnelles,
  • plusieurs certifications.

Voilà, j’espère que ces explications vous aideront à comprendre comment est construite la note Pandaloc. Mes derniers conseils aux locataires :

  • Candidatez aux logements qui correspondent à votre budget. Sinon, louer ce logement ne vous rendra pas service car vous aurez du mal à payer le loyer et vous vivrez des fins de mois difficiles.
  • Ne mentez pas. Si vous donnez vos véritables revenus et ajoutez des certifications : votre note sera élevée. Si vous donnez des gros revenus mensongers mais sans certifications, votre note sera plus faible.
  • Soignez les informations optionnelles. Nous les avons positionnées pour vous aider à enrichir votre candidature. Nous avons travaillé à nous concentrer sur des informations en nombre réduit, utiles et légitimes.
  • Certifiez vos informations. Cela donne du poids à vos informations et confiance aux propriétaires.

Si vous pensez que nous devrions approfondir ou corriger l’un des points évoqués dans cet article, n’hésitez pas à nous contacter.

3 commentaires

Laisser un commentaire