🚨 La balise immo Pandaloc : novembre 2020

Voici quelques lectures que j’ai trouvĂ©es intĂ©ressantes sur le marchĂ© de l’immobilier locatif en novembre et que je partage avec vous.

Le salon RENT

Le mois de novembre a démarré très fort avec le salon RENT (pour Real Estate New Technology). Covid oblige, le salon est passé en mode 100 % virtuel, Le Covid et les confinements à répétition ont jeté une lumière crue sur le besoin de digitalisation du secteur immobilier.

👉 « Immobilier : il faut accélérer la digitalisation » (Le Figaro)

Interview Stéphane Scarella, directeur de RENT :

Le Congrès FNAIM et Salon

Le Congrès FNAIM et Salon des professionnels de l’immobilier, prĂ©vu entre le 23 et le 26 novembre, est passĂ©, comme le salon RENT, en mode 100 % digital et gratuit.

Au programme : des dĂ©bats autour des transformations de notre secteur : « Ă‰co-responsabilitĂ© et logement durable Â», « Les entreprises de demain Â», « RĂ©volution des consommateurs Â». Emmanuelle WARGON, ministre du Logement, faisait partie des participants. Retrouvez les replay de toutes les plĂ©nières et ateliers ici.

Qui habite les cinq millions de « passoires thermiques » ?

Une enquête interessante sur les fameuses passoires thermiques, ces logements notés F et G par le diagnostic de performance énergétique obligatoire lorsqu’on met son logement en location. On y apprend notamment qu’il y a plus de passoires thermiques parmi les logements du parc locatif privé (23 % du parc a une note F ou G). Explication la plus probable : les propriétaires bailleurs ne vivant pas dans le logement n’y réalisent pas les travaux nécessaires. Pour l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI), les hausses de charges ces dernières années et notamment de la taxe foncière, se font au détriment des travaux d’entretien et de rénovation. On y apprend aussi que les logements avec une bonne note (A ou B) se vendent beaucoup plus cher selon une étude des notaires.

👉 Qui habite les cinq millions de « passoires thermiques » ? (Le Monde)

Visites immobilières : c’est reparti

Les propriétaires et leurs futur.e.s locataires l’attendaient avec impatience : il est désormais possible de faire des visites depuis ce weekend. Ouf ! Si le Covid a permis aux visites virtuelles d’émerger, il a aussi montré que les futurs habitants préféraient nettement visiter avec de s’engager. Attention cependant, le protocole sanitaire est très strict.

👉 Les visites de logements seront autorisées à partir du 28 novembre (Le Figaro)

Laisser un commentaire